Article

Etude des propriétés magnéto-optiques des couches minces à base de ferrite de cobalt obtenues par voie sol-gel


N. LAMAÏ, Institut Universitaire des Sciences et Techniques d’Abéché, B.P 130 Abéché, Tchad
F. ROYER, Université de Lyon, F-42023 Saint-Etienne, France et Université de Saint-Etienne, Jean Monnet, F-42000 Saint-Etienne, France LT2C EA 3523
A. MATIBEYE, Institut Universitaire des Sciences et Techniques d’Abéché, B.P 130 Abéché, Tchad
G. SAKA, Institut Universitaire Polytechnique de Mongo, BP4377 Tchad
J. P. CHATELON, Université de Lyon, F-42023 Saint-Etienne, France et Université de Saint-Etienne, Jean Monnet, F-42000 Saint-Etienne, France LT2C EA 3523
D. JAMON, Université de Lyon, F-42023 Saint-Etienne, France et Université de Saint-Etienne, Jean Monnet, F-42000 Saint-Etienne, France LT2C EA 3523
S. NEVEU, Laboratoire PHENIX, Université Pierre et Marie Curie, UMR 8234, 4 place Jussieu, 75252 Paris Cedex 05, France
M. F. BLANC-MIGNON, Université de Lyon, F-42023 Saint-Etienne, France et Université de Saint-Etienne, Jean Monnet, F-42000 Saint-Etienne, France LT2C EA 3523
J. J. ROUSSEAU, Université de Lyon, F-42023 Saint-Etienne, France et Université de Saint-Etienne, Jean Monnet, F-42000 Saint-Etienne, France LT2C EA 3523

Date de publication : 1 janvier 2015

Résumé

Ce travail est consacré à l'étude des propriétés magnéto-optiques (rotation Faraday) de couches minces à base de ferrite de cobalt obtenues par voie sol-gel. La contribution de la méthode sol-gel utilisée est très importante et cela permet d’obtenir des couches minces ayant une bonne qualité optique. Cette démarche nécessite juste l’utilisation de liquides magnétiques ou ferrofluides, de précurseurs de silice (pas cher) et d’un substrat de verre. Le but est d’obtenir des couches minces et étudier leurs propriétés magnéto-optiques. Les courbes obtenues à la longueur d’onde de 820 nm présentent des cycles d’hystérésis avec des rotations rémanentes de 40, 60 et 81 °/cm. Ces résultats présentent une excellente rotation Faraday de 212, 318 et 340°/cm à la longueur d’onde de 820 nm. Ceci montre la forte potentialité de la matrice sol-gel dopée.



Pour citer cet article

N. LAMAÏ, F. ROYER, A. MATIBEYE, G. SAKA, J. P. CHATELON, D. JAMON, S. NEVEU, M. F. BLANC-MIGNON et J. J. ROUSSEAU. «Etude des propriétés magnéto-optiques des couches minces à base de ferrite de cobalt obtenues par voie sol-gel». Afrique Science, Vol.11, N°1 (2015), 1 janvier 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4317. ISSN 1813-548X.