Article

Hydrologie et morphologie de l’estuaire du fleuve Sassandra (Basse Côte d’Ivoire)


Yao Alexis N’GUESSAN, Université Félix Houphouët BOIGNY, UFR des Sciences de la Terre et des Ressources Minières, Département de Géosciences Marines, 22 BP 582 Abidjan 22, Côte d’Ivoire
Ted-Edgard WANGO, Université Félix Houphouët BOIGNY, UFR des Sciences de la Terre et des Ressources Minières, Département de Géosciences Marines, 22 BP 582 Abidjan 22, Côte d’Ivoire
Konan Ernest KONAN, Centre de Recherches Océanologiques d’Abidjan (CRO), Laboratoire de Physique et de Géologie Marine (PHYGEM), 29 rue des pêcheurs, BP V 18 Abidjan, Côte d’Ivoire
Achille ADINGRA, Université Félix Houphouët BOIGNY, UFR des Sciences de la Terre et des Ressources Minières, Département de Géosciences Marines, 22 BP 582 Abidjan 22, Côte d’Ivoire
Etché Mireille AMANI, Université Félix Houphouët BOIGNY, UFR des Sciences de la Terre et des Ressources Minières, Département de Géosciences Marines, 22 BP 582 Abidjan 22, Côte d’Ivoire
Sylvain MONDE, Université Félix Houphouët BOIGNY, UFR des Sciences de la Terre et des Ressources Minières, Département de Géosciences Marines, 22 BP 582 Abidjan 22, Côte d’Ivoire
Kouadio AFFIAN, Université Félix Houphouët BOIGNY, Centre Universitaire de Recherche et d’Application en Télédétection (C.U.R.A.T.), 22 BP 801 Abidjan 22, Côte d’Ivoire
Kouamé AKA, Université Félix Houphouët BOIGNY, UFR des Sciences de la Terre et des Ressources Minières, Département de Géosciences Marines, 22 BP 582 Abidjan 22, Côte d’Ivoire

Date de publication : 1 mars 2015

Résumé

Les études physico-chimiques des eaux de surface et de sub-surface et les levés bathymétriques effectués dans l’estuaire du fleuve Sassandra, ont permis de caractériser l’hydrologie et la morphologie du fond de cet embouchure. Sur toute la surface d’eau le pH est proche de la neutralité, la conductivité est comprise entre 50 et 200 µs/cm, avec une température moyenne de 28,91°C. La salinité de l’estuaire augmente au fur et à mesure que l’on s’approche de l’océan Atlantique. Sa valeur est comprise entre 0 et 4‰. Le taux d’oxygène, très faible à l’embouchure avec une valeur de 2 mg/L contre 8,30 mg/L dans la branche droite du fleuve couverte par la végétation. Les Matières En Suspension (MES) analysées sont constituées d’une fraction inorganique de quartz, feldspath, amphibole, mica, et argiles, etc. et d’une fraction organique constituée de débris animaux et végétaux. Cette étude a permis de réaliser les cartes bathymétriques et la répartition des paramètres physico-chimiques, ainsi que la détermination des dépressions et les processus d’érosions au fond de l’estuaire du fleuve Sassandra.



Pour citer cet article

Yao Alexis N’GUESSAN, Ted-Edgard WANGO, Konan Ernest KONAN, Achille ADINGRA, Etché Mireille AMANI, Sylvain MONDE, Kouadio AFFIAN et Kouamé AKA. «Hydrologie et morphologie de l’estuaire du fleuve Sassandra (Basse Côte d’Ivoire)». Afrique Science, Vol.11, N°2 (2015), 1 mars 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4581. ISSN 1813-548X.