Article

Évaluation de la dose d’irradiation délivrée aux patients lors de la radiographie standard du squelette axial


Odette Ngano SAMBA, Département de physique, Faculté des sciences, Université de Dschang, Cameroun
Roméo TALLA FOGANG, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé I, Cameroun
Armel DOUANLA BOGNING, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé I, Cameroun
Armelle Carine ANEGA EKOBENA, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé I, Cameroun
Lucresse Mémoire JOUBOUH MAFFO, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé I, Cameroun
Jean YOMI, Service de Radiothérapie, Hôpital Général de Yaoundé, Cameroun
Lukong Cornelius FAI, Département de physique, Faculté des sciences, Université de Dschang, Cameroun

Date de publication : 1 juillet 2015

Résumé

Les actes de radiologie diagnostique devraient avoir pour objectif l’obtention d’images apportant toutes les informations diagnostiques nécessaires, tout en minimisant les doses d’irradiation des patients. Le but de ce travail était d’évaluer les doses d’irradiation reçues par les patients lors des examens de radiographie standard du squelette axial et proposer les méthodes d’optimisation de celles-ci. Au total, 543 incidences des patients âgés de 15 ans et plus ont été étudiées. La dose à la surface d’entrée était calculée par la formule de Davies après détermination du rendement des tubes radiologiques. L’âge moyen des malades de notre échantillon était de 45 ans. Le 75e percentile de dose par incidence était : crâne de face 5,19 mGy, crâne de profil 2,45 mGy, rachis cervical de face 4,57 mGy, rachis cervical de profil 5,96 mGy, rachis lombaire de face 13,20 mGy, rachis lombaire de profil 28,82 mGy, bassin 8,25 mGy et grill costal 7,40mGy. Ces résultats sont comparables aux normes de la Commission Internationale de Protection Radiologique (CIPR) pour le profil du crâne, du rachis lombaire et du bassin de face mais supérieures aux recommandations de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) et de la CIPR pour la majorité des examens. Réduire les mAs et ajuster les kilovoltages tout en respectant les critères de qualité de la Commission Européenne sont autant de mesures reconnues pour leurs contributions à l’effort d’optimisation des doses aux patients.



Pour citer cet article

Odette Ngano SAMBA, Roméo TALLA FOGANG, Armel DOUANLA BOGNING, Armelle Carine ANEGA EKOBENA, Lucresse Mémoire JOUBOUH MAFFO, Jean YOMI et Lukong Cornelius FAI. «Évaluation de la dose d’irradiation délivrée aux patients lors de la radiographie standard du squelette axial». Afrique Science, Vol.11, N°4 (2015), 1 juillet 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4896. ISSN 1813-548X.