Article

Effet contraceptif de l’extrait aqueux des feuilles de Cogniauxia podolaena et de Buchholzia coriacea sur la fécondité chez la ratte de type wistar


Max Bonaventure PENEME, Laboratoire de Pharmacologie et Biochimie, Faculté des Sciences de la santé, Université Marien Ngouabi, Congo
Nadège OKEMY ANDISSA, Laboratoire de Pharmacologie et Biochimie, Faculté des Sciences de la santé, Université Marien Ngouabi, Congo
Jean Bertin MOUANKIE, Laboratoire de Pharmacologie et Biochimie, Faculté des Sciences de la santé, Université Marien Ngouabi, Congo
Binimbi MASSENGO, Faculté des Sciences et Techniques, Université Marien Ngouabi, Congo
Arnaud Wilfrid Etou OSSIBI, Faculté des Sciences et Techniques, Université Marien Ngouabi, Congo
Ange Antoine ABENA, Faculté des Sciences et Techniques, Université Marien Ngouabi, Congo

Date de publication : 1 juillet 2015

Résumé

L’effet contraceptif de l’extrait aqueux de Cogniauxia podolaena (CP) et de Buchholzia coriacea (BC)  a été évalué sur le cycle sexuel de la ratte, à partir de l’indice éosinophilique (index éosinophilique) obtenu du frottis vaginal. Les lots constitués ont reçu respectivement par voie orale : 600 mg/Kg de l’extrait aqueux de  Cogniauxia podolaena, 600 mg/Kg de Buchholzia coriacea ; 05 mL/Kg d’eau distillée (ED) et par voie sous cutanée, 600 µg/Kg de Citrate de clomifène considéré comme médicament de référence (CC). L’évaluation a portée sur la comparaison des indices éosinophiles (IE) chez des rattes traitées par CP, BC, ED et CC. Suivi de l’évolution pondérale de ces rattes utilisées. Les résultats obtenus à l’issu de l’expérimentation ont montré qu’à la de 600 mg/Kg de l’extrait aqueux du C. Podoleana et de B. Coriacea  a entrainé effectivement un blocage du cycle sexuel de la ratte aux stades di-œstrus et œstrus (P < 0,05). Cependant le traitement quotidien des rattes par l’extrait aqueux de chacune de ces plantes, provoque une augmentation de poids chez les rattes traitées par le C. Podoleana et une diminution pondérale des rattes traitées par B. Coriacea Enfin, ces résultats laissent penser que les extraits aqueux de Cogniauxia podolaena et de Buchholzia coriacea peuvent contenir des substances oestrogéniques et anti-œstrogènes ou progestatives.



Pour citer cet article

Max Bonaventure PENEME, Nadège OKEMY ANDISSA, Jean Bertin MOUANKIE, Binimbi MASSENGO, Arnaud Wilfrid Etou OSSIBI et Ange Antoine ABENA. «Effet contraceptif de l’extrait aqueux des feuilles de Cogniauxia podolaena et de Buchholzia coriacea sur la fécondité chez la ratte de type wistar». Afrique Science, Vol.11, N°4 (2015), 1 juillet 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4954. ISSN 1813-548X.