Article

Identité antigénique des facteurs contrôlant la grégarisation chez le criquet migrateur et le criquet pèlerin


Amel BEN HAMOUDA, Laboratory for Developmental Physiology, Genomics and Proteomics, Zoological Institute, Leuven, Belgium
Mohamed AMMAR, Laboratoire des Bio-agresseurs et Protection Intégrée en Agriculture - Institut National Agronomique de Tunis, Tunisie
Arnold DE LOOF, Laboratory for Developmental Physiology, Genomics and Proteomics, Zoological Institute, Leuven, Belgium
Mohamed Habib BEN HAMOUDA, Laboratoire des Bio-agresseurs et Protection Intégrée en Agriculture - Institut National Agronomique de Tunis, Tunisie

Date de publication : 1 juillet 2015

Résumé

Les facteurs dépendants de la phase identifiés chez le criquet migrateur Locusta migratoria présentent une certaine identité antigénique avec ceux du criquet pèlerin Schistocerca gregaria. En effet, la substance femelle de grégarisation, de masse moléculaire 30 KDa présente au niveau des glandes accessoires grégaires de L. migratoria a été détectée aussi bien par SDS-PAGE chez la phase grégaire de S. gregaria que par le western-blot. Cette protéine est absente au niveau de la phase solitaire des deux espèces. Au niveau de l’hémolymphe, on note l’absence d’une similitude immunologique entre les deux espèces acridiennes étudiées vis-à-vis du facteur grégarisant. L’identité antigénique de la substance femelle de grégarisation transmise de la mère vers les descendants se reflète clairement par la présence d’une bande protéique au niveau des ovocytes grégaires des deux espèces acridiennes. En plus, elle est de provenance des glandes accessoires : le western-blot confirme cette hypothèse. Au niveau de la phase solitaire, cette substance ne se transmet pas d’une mère vers sa progéniture.



Pour citer cet article

Amel BEN HAMOUDA, Mohamed AMMAR, Arnold DE LOOF et Mohamed Habib BEN HAMOUDA. «Identité antigénique des facteurs contrôlant la grégarisation chez le criquet migrateur et le criquet pèlerin». Afrique Science, Vol.11, N°4 (2015), 1 juillet 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4996. ISSN 1813-548X.